Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contexte :

 Lors d'une formation de chefs d'établissement (C.E.), la situation se prêtait pour mettre en place une organisation apprenante.

 En effet, plusieurs intervenants apportaient, chaque jour, en matinée, des connaissances sur la responsabilité des C.E.. Ensuite mon rôle a été de reprendre avec eux ces contenus pour qu'ils se les approprient. Je me suis servi des travaux de F. Muller sur le processus d'enrôlement. link 

Enrôlement : 

 Ainsi, chacun en fonction de son intelligence, a choisi un rôle. Nous y trouvons des "analyseurs objectifs", des "classificateurs de gros mots", des "cartographes", des "rappels au réel", des "analyseurs de difficultés", un "metteur en page" pour créer un diaporama. D'autres ne s'y retrouvant pas, ont proposé d'autres rôles : "mise en chanson", et "saynètes". 

 

Analyse

1/ Pourquoi mettre en place une organisation apprenante ?

Tout d'abord avant de mettre en place une telle organisation, il faut vérifier que le dispositif s'y prête. Je trouvais que l'accumulation de connaissances du matin méritait d'être re-traité par le groupe pour qu'il les "digère". Les différents rôles proposés permettent cette distance. 

2/ Tous les rôles sont-ils adaptés ?

Non, car en fonction du contenu, du groupe, de la durée de la formation, des personnes, il faut au départ anticiper le choix des rôles en fonction des objectifs de la formation. J'avais donc choisi parmi la liste ceux qui me semblaient les plus adaptés au contexte de formation. 

3/ Faut-il laisser une liberté de choix des rôles ? 

Oui, totalement. Chacun s'y retrouve et choisit en fonction des ses talents. J'avais annoncé que d'autres rôles pouvaient être proposés. Ainsi la création d'une chanson et la production de saynettes ont été des moments forts de la formation.

4/ Les rôles ont-ils la même importance ?

Oui car ces rôles variés sont complémentaires des uns des autres. C'est bien l'interaction entre ces différents angles qui permet d'avoir une vision (presque) globale et complète du savoir. 

Malgré tout, j'ai constaté une inégalité dans les tâches à accomplir. Certains rôles (comme ceux qui ont construit des schémas heuristiques) avaient plus de "travail" que d'autres. Faut-il alors faire cumuler deux rôles pour équilibrer le temps de recherche et d'écriture ? 

 

Conclusion :

 L'expérience a été très positive et constructive.

 Elle s'est matérialisée par la confection d'un diaporama reprenant les différentes productions des rôles servant d'outil pour les chefs d'établissement. 

  Une participante m'a dit qu'au départ elle était réservée par l'annonce de cette organisation apprenante. Effectivement, en présentant ce dispositif, j'ai senti un moment de "flottement" car comme me l'a dit cette même personne "on n'a pas l'habitude de travailler comme cela". Mais en vivant cette façon d'apprendre , elle fut convaincue de l'intérêt et la proposera aussi à son équipe. C'était aussi l'un de mes objectifs.

 

 

 


 


Tag(s) : #Organisation apprenante