Je m'appuierai sur les travaux de Didier Anzieu ("Dynamique des groupes restreints") pour définir l'attitude à ne pas avoir lorsque l'on est face à des représentations bien ancrées. Il est suggéré de les écouter et de les accueillir afin d'éviter le manque d'échange par la suite (que j'ai symbolisé par la construction d'un mur). 

Les représentations Rôle du formateur

  1. Ne pas écouter les représentations...
  2. ... entraine une réaction chez celui qui les pense...
  3. ... construisant alors un mur et resistant à toute évolution de celles-ci.  
Retour à l'accueil